La profession réglementée de l’opticien

Si la réputation des opticiens n’est plus à faire, en revanche, le gouvernement souhaite réformer les métiers réglementés concernés par le milieu de la santé. Le ministre de l’Économie a ainsi annoncé le 10 juillet sa volonté de lutter contre certains monopoles dans ce secteur dans toute les grandes villes et notamment chez les opticiens à Marseille.

Le but du gouvernement est de remettre de l’ordre dans le pouvoir d’achat : un rapport de l’Inspection générale des Finances met en exergue l’aspect onéreux de certains services, qui consument directement le pouvoir d’achat des ménages. Ainsi, un bon nombre de professions réglementées vont faire l’objet de certaines modifications et d’une surveillance sur leurs finances : pharmaciens, notaires, agents immobiliers ou encore les opticiens vont être analysés par l’Inspection générale des Finances. Selon cette entité en effet, le chiffre d’affaires cumulé de tous ces secteurs représenterait 235 milliards d’euros pour l’année 2010, soit 42 milliards d’euros en guise de bénéfice et plus d’un million de salariés (ce qui équivaudrait à 6,4% du PIB).

Il est ainsi possible de constater dans les prochains mois à venir, quelques modifications
concernant le métier d’opticien.

Pour l’heure, le marché de l’optique connaît depuis 2013 une légère baisse mais atteinte quand même un chiffre d’affaire de 5,822 milliards d’euros. L’opticien n’a donc pas de souci à se faire de ce point de vue. Le marché des lunettes de vue est a contrario en hausse (53%) alors que la vente de lunettes de soleil régresse de 7%. En effet, 13 millions de paires de lunettes de vues ont été vendues en 2013 contre 5 millions environ en ce qui concerne les lunettes de soleil. La part du chiffre d’affaires sur la vente de verres est estimée à hauteur de 57%, et le nombre de magasins de l’opticien est en hausse : ils représentent 47% de plus qu’au début des années 2000.

Malgré la réforme du métier de l’opticien annoncée en juillet dernier, ce marché ne connaît pas la crise dans la mesure où il est indispensable pour les citoyens, de bénéficier d’une bonne vue.

Pages liées